Epargne
Finances

Epargne et banques en ligne : ce qu’il faut savoir

Les banques en ligne offrent un certains nombres d’avantages sur les tarifs des livrets d’épargne. Cependant, ils se distinguent entre les super livrets, et les livrets d’épargne réglementés.

Les supers livrets

Ce sont des livrets créés par les banques en ligne, dont les taux sont fixés par les banques elles-mêmes. Pour ces livrets, les banques sont libres de choisir les plafonnements, les taux d’intérêts et le fonctionnement. De plus, elles peuvent proposer des offres limitée dans le temps, qui proposent des taux et des plafonnements défiants toutes concurrence.

En effet, certaines banques peuvent proposer des taux pouvant aller jusqu’à 6% sur une période déterminée, avec des plafonnements exorbitant avec 3.000.000 d’euros. De plus, ils ont des frais qui sont pour la plupart gratuit, tels que les frais d’ouverture, de clôture et de gestion. La disponibilité du capital engagé est disponible à tout moment avec des dépôts et des retraits libres. Généralement, ces compte sont annexés à des compte à vue, c’est-à-dire qu’il n’est pas obligatoire de posséder un compte courant dans ces banques pour y ouvrir un super livret d’épargne.

Les livrets réglementés

Les livrets réglementés ont des taux fixés par l’Etat et qui évoluent tous les ans. Ces taux ne peuvent être changés par les banques et sont donc les mêmes, qu’ils s’agissent de banque en ligne ou de banques traditionnelle. Cependant, les banques en ligne proposent des réductions avantageuses sur ces livrets. En effet, les frais d’ouverture et de clôture sont généralement gratuits. Sur ces livrets, les banques en ligne proposent aussi des offres limitées dans le temps, avec un montant offert à l’ouverture du compte ou encore des retraits et dépôts gratuits.

Ces livrets ne peuvent être réellement mis en concurrence, puisque les banques n’ont pas de réels pouvoirs dessus. Il est cependant intéressant de pouvoir économiser les frais bancaires, qui peuvent être conséquents dans certains établissements.